Voir les photos (4)

VILLAGE DE SOULOSSE-SOUS-SAINT-ELOPHE

Site et monument historiques à Soulosse-sous-Saint-Élophe

  • Situé dans la vallée du Vair, au nord de Neufchâteau, le village de Soulosse-sous-Saint-Élophe mène à la découverte d’un patrimoine historique, gallo-romain, et légendaire, avec la figure de Saint-Élophe. Au cœur de ce village au nom antique de Solimariaca, situé sur une ancienne voie romaine, la découverte de la légende de ce martyr chrétien, décapité en 362 par les Romains, s’effectue à travers différents sites naturels et patrimoniaux.

    A l’emplacement supposé du martyre de Saint-Élophe,...

    Situé dans la vallée du Vair, au nord de Neufchâteau, le village de Soulosse-sous-Saint-Élophe mène à la découverte d’un patrimoine historique, gallo-romain, et légendaire, avec la figure de Saint-Élophe. Au cœur de ce village au nom antique de Solimariaca, situé sur une ancienne voie romaine, la découverte de la légende de ce martyr chrétien, décapité en 362 par les Romains, s’effectue à travers différents sites naturels et patrimoniaux.

    A l’emplacement supposé du martyre de Saint-Élophe, sur la rive du Vair, fut construite au XVème siècle la chapelle Sainte-Épéothe. Elle abrite un remarquable bas-relief, daté de 1614, retable de Saint-Élophe inscrit aux monuments historiques. Restaurée en 2018, cette chapelle a obtenu les rubans du Patrimoine.

    De ce lieu de martyre, la légende raconte que le saint décapité gravit ensuite la colline, portant sa tête sous le bras, se lava en chemin dans une fontaine jaillie du sol qu’il aurait frappé de son bâton, et qu’arrivé au sommet il prononça un dernier sermon. Une balade sur ses pas dans la forêt, à travers la colline, permet de découvrir à mi-chemin cette fontaine, puis de rejoindre le village de Saint-Élophe.

    Là, surplombant la vallée du Vair, se trouve une gigantesque statue de Saint-Élophe qui se dresse à côté de l’église. Edifiée au XIIème siècle puis reconstruite au XVème siècle, cette église de style gothique et roman abrite les reliques de Saint-Élophe, ainsi qu’un gisant sur lequel se produit chaque année un phénomène atypique : le soleil s’y reflète uniquement lors du solstice d’été.

    Au cœur de ce village marqué par la légende de ce saint céphalophore se trouve également un musée archéologique, dans lequel est présentée une riche collection de vestiges celtes et gallo-romains retrouvés sur le territoire de la commune.

Prestations
  • Services

    • Animaux acceptés
    • Animaux acceptés
  • Tarifs
  • Gratuité
Ouvertures

Périodes d'ouverture

  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours